14 Principales escroqueries à éviter pour vos voyages

Les escroqueries en voyage sont réelles. Quand j’ai commencé à voyager, j’en ai été victime moi aussi. Lors de mon premier grand voyage sans passer par les professionnels et les agences, je me suis fait arnaquer deux fois le même jour.

Mon ami Scott et moi venions d’arriver en Thaïlande. Nous étions à Bangkok en train d’essayer de trouver un bateau de croisière pour nous emmener le long de la rivière Chao Phraya. Un chauffeur de taxi nous a suggéré une entreprise. Nous y sommes allés et nous avons découvert qu’une visite d’une heure ne coûtait que 26 €. Sans même se demander si c’était le juste tarif, nous étions d’accord. Pour nous, qui pensons encore aux prix dans notre pays d’origine, cette offre nous a semblé être normal. Ce n’est que lorsque le tour en bateau s’est terminé plus tôt que nous nous sommes rendu compte que nous nous sommes fait arnaquer (plus tard, nous avons découvert que nous avions payé le double du prix).

Puis, après le déjeuner, nous sommes allés au Grand Palace. Quand nous sommes arrivés, nous n’avons pas vu de foule. Nous avons regardé le côté gauche du palais, puis vers la droite. Un chauffeur de tuk-tuk entreprenant est venu nous voir et nous a dit que le palais était fermé pour le déjeuner. Scott et moi nous nous sommes regardés. C’était peut-être vrai. Après tout, de nombreux musées le font parfois et nous n’avons vu personne autour de nous. Cela semblait plausible. Il nous a alors proposé de nous emmener dans d’autres endroits ouverts.

« Bien sûr, répondit-on et nous nous sommes retrouvés à visiter non seulement quelques temples, mais aussi une boutique de costumes, une bijouterie et une boutique de souvenirs. Ensuite, alors qu’il nous emmenait au palais (qui n’était pas étonnamment ouvert), nous nous sommes rendu compte qu’il n’avait jamais été fermé, nous étions juste du mauvais côté de l’immeuble. On s’était fait arnaquer, ma vie de voyageur n’a pas bien commencé.

Donc, aujourd’hui, je veux vous donner une liste d’escroqueries à desceller. Éviter les escroqueries en voyage demande beaucoup de bon sens et une bonne dose de suspicion. Si cela semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas !

De plus, si vous avez un guide de voyage, ils énumèrent habituellement les escroqueries les plus courantes dans son pays. En voici quelques-unes des plus universelles à éviter.

1. La surtaxe de taxi

C’est l’une des arnaques de voyage les plus courantes. Soit le conducteur vous dira que le compteur est cassé et essaiera de vous facturer un taux énorme, soit vous verrez le compteur monter plus haut et plus vite que Superman.

Pour éviter cette arnaque, vous devez d’abord savoir combien devrait coûter un trajet. Je demande toujours au personnel de l’auberge ou de l’hôtel ce que devrait coûter une balade pour avoir un cadre de référence. Ensuite, si le chauffeur de taxi essaie de négocier le tarif avec moi, je lui propose le bon tarif. S’il refuse, je trouve quelqu’un qui pourra me tarifer au compteur. Si ce dernier semble monter trop vite, je demande au conducteur de s’arrêter et je sors. De nombreux offices de tourisme vous permettent de signaler les mauvais chauffeurs de taxi, alors n’oubliez pas de toujours noter leur numéro d’identification quand vous en aurez choisi un.

Et ne montez jamais dans un taxi sans permis même si l’offre vous paraît incroyable.

2. Votre logement est « fermé »

Ceci est encore une autre arnaque du chauffeur de taxi. Il essaiera de vous dire que votre hôtel ou votre auberge est surréservé ou même fermé. Ce n’est pas le cas. Logiquement, vous n’aurez jamais pu finaliser votre réservation si c’était le cas, n’est-ce pas ? Donc, ignorez-le et insistez pour y aller. S’il continue d’essayer, continuez d’insister. D’habitude, après cela, il n’en parle plus.

Et bien que cela semble être une arnaque à laquelle personne ne peut se prêter, certains ne se gênent pas pour le faire. J’ai été dans de nombreux taxis où ils insistent pour dire que mon auberge est fermée depuis des mois.

Un mot sur les taxis
A l’ère des smartphones, nous avons retrouvé notre pouvoir. Nous ne sommes plus impuissants, parce que nous pouvons regarder sur une carte et voir le bon itinéraire. J’aime regarder sur Google Maps et voir quel est le meilleur itinéraire. S’il semble qu’ils ne le prennent pas, je montre habituellement la carte du doigt et j’insiste pour qu’ils aillent par là. J’ai quitté un taxi à Bangkok récemment parce qu’il a essayé de m’avoir en prenant une route plus longue.

Si je me rends dans un pays où je n’ai pas accès au téléphone, je précharge la carte sur mon téléphone. Le GPS de votre téléphone fonctionnera même si vous n’avez pas de connexion. De plus, les services de transport comme Uber responsabilisent les conducteurs, ce qui réduit considérablement la probabilité qu’on vous trompe.

3. Le jeu des coquillages

Je vois celui-ci tout le temps, comment les gens peuvent encore tomber dans le panneau, je ne le saurai jamais. C’est une vieille arnaque évidente qui est même vulgarisée dans les films. Vous verrez des gens dans la rue jouer à un jeu de cartes parfois connu sous le nom de bonneteau ou à cacher une balle sous une tasse et le personne qui y joue devra deviner sous laquelle la balle est cachée pour gagner de l’argent. Alors vous décidez de jouer et vous gagnez ! En pensant que c’est génial, vous pariez plus d’argent… et puis vous perdez et perdez encore et encore.

Ne vous laissez pas entraîner dans cette arnaque. Rappelez-vous, la maison gagne toujours !

4. « Venez prendre le thé et aidez-moi à écrire une lettre ! »

Pendant mon séjour au Maroc, quelqu’un a essayé cette arnaque de voyage sur moi. Je sortais d’un dépanneur quand un type a engagé la conversation. Estimant que je venais de Paris, il m’a dit qu’il avait un cousin qui vivait là-bas (le premier cadeau) et qu’il voulait savoir si je pouvais venir à son magasin pour lui écrire une carte postale (le deuxième cadeau). Le but ici était de me faire entrer dans le magasin, peut-être de me donner du thé, puis de me pousser à acheter quelque chose. Cela utilise le principe psychologique de la réciprocité : il m’a donné du thé, il a été gentil avec moi, par conséquent, je me sentirai socialement obligé de lui acheter quelque chose.

Pour éviter cela, ne suivez pas les gens à un deuxième endroit et évitez de croire qu’ils ont soudainement un cousin qui vit exactement là où vous vivez !

5. Bracelets, romarin, tout ce qu’ils peuvent mettre sur vous

Dans cette arnaque, courante en Europe, une personne sympathique s’approche de vous pour bavarder rapidement, puis place un bracelet autour de votre poignet ou un collier ou vous donne une petite branche de romarin. Une fois que vous l’aurez sur vous, ils vous demanderont de l’argent. Si vous refusez, ils commenceront à créer une scène dans le but de vous gêner si vous ne répondez pas à leur demande.

Ne permettez à personne de mettre quoi que ce soit sur votre corps et soyez extrêmement prudent avant d’accepter quoi que ce soit gratuitement. S’ils vous mettent quelque chose sur le dos, enlevez-le simplement, rendez-le-leur et soyez ferme à ce sujet. Ils ne vous poursuivront pas.

6. Le déversement sur vos vêtements

Vous êtes là à vous occuper de vos affaires et quelqu’un répand quelque chose sur vous. Ça gâche votre journée, mais les accidents arrivent, non ? Ils sont sincèrement désolés et proposent de nettoyer la tache, de la tamponner et de s’excuser. Pendant que vous êtes tous agités, ils fouillent dans vos poches. Le temps que vous réalisiez ce qui s’est passé, ils sont partis depuis longtemps.

Cette arnaque est également courante en Europe. Méfiez-vous des gens qui empiètent sur votre personne si ce n’est pas déjà un endroit bondé. Si cela se produit, repoussez les gens et nettoyez-vous vous-même.

7. Escroquerie aux deux roues

Vous louez un vélo, puis lorsque vous le rapportez, le propriétaire exige un paiement supplémentaire ou des réparations coûteuses parce qu’il y a des dommages dont vous n’étiez pas au courant. Je vois souvent cette arnaque en Asie du Sud-Est et dans d’autres régions en voie de développement dans le monde.

Pour éviter cela, prenez d’abord des photos du vélo pour pouvoir mettre en exergue les éventuels dommages antérieurs. Faites le tour avec le propriétaire et tenez le au courant des raisons pour lesquelles vous prenez des photos. Utilisez votre propre cadenas et gardez le vélo dans un endroit sûr et loin de la foule lorsque vous le garez. Parfois, un propriétaire envoie quelqu’un pour jouer avec le vélo ou le voler pour obliger à payer ! De plus, assurez-vous de toujours souscrire une assurance voyage afin de pouvoir faire une demande de règlement en cas de problème.

8. La femme flirteuse

Vous arrivez dans un nouveau pays et vous vous dirigez vers un bar où une belle fille vient vous voir pour discuter. Vous vous croyez alors très chanceux. Vous prenez quelques verres et, après une conversation étonnante, vous êtes en train d’aller dans un nouveau bar ou club qu’elle vous a suggéré. Cependant, après une nuit de folie et beaucoup de boissons, la femme disparaît et vous êtes forcé de payer une facture trop chère avec des gars très gros qui s’en prennent à vous pour s’assurer que vous ne vous désistiez pas. Ou pire, vous vous réveillez complètement dépouillé de tout ce que vous avez.

La solution simple est de se méfier des femmes séduisantes qui promettent de vous emmener dans le meilleur club du monde, de vous offrir à boire ou d’être trop flirteuses. Prendre l’avion n’a pas multiplié votre attractivité par 10.

Note : Pourquoi n’ai-je pas mentionné une arnaque similaire pour les femmes ? Parce que soyons réalistes, nous, les hommes, nous sommes idiots et nous pensons généralement avec notre petit cerveau. Les femmes sont trop intelligentes pour tomber dans le panneau.

9. Votre attraction est fermée pour le déjeuner

Comme je l’ai déjà mentionné, c’est ce qui m’est arrivé et je suis tombé dans le panneau. Un sympathique autochtone s’approche et vous informe que l’attraction que vous voulez visiter est fermée pour un certain nombre de raisons (cérémonie religieuse, fête, etc.). Ensuite, il vous guidera vers une autre attraction ou un autre magasin où vous serez contraint d’acheter quelque chose ou de payer cher pour l’entrée.

Pour éviter cela, trouvez l’entrée principale ou la billetterie et voyez par vous-même. De plus, n’oubliez pas que la plupart des attractions ne ferment pas pour le déjeuner, elles ferment pour la journée. Mieux encore, consultez les heures d’ouverture avant de partir afin de savoir à quoi vous attendre. Les heures d’ouverture et de fermeture sont presque toujours disponibles en ligne. Ne soyez pas comme moi !

10. L’anneau « trouvé »

Une personne à l’air innocente prend une bague par terre et vous demande si vous l’avez fait tomber. Quand vous dites non, la personne regarde la bague de près, puis vous montre une marque « prouvant » que c’est de l’or pur. Il ou elle vous propose de vous le vendre à un meilleur prix. Ils gagnent de l’argent et vous obtenez de l’or que vous pouvez revendre. C’est gagnant-gagnant ! Vous pensez que c’est une bonne affaire, achetez-la et découvrez qu’elle est fausse lorsque vous essayez de la revendre.

C’est une pratique courante en Europe. Un des membres de ma déldégation a failli tomber dans le panneau quand nous étions à Madrid, mais je suis intervenu à temps et j’ai renvoyé la personne. La meilleure façon d’éviter cette arnaque est de ne pas acheter la bague. Si cela semble trop beau pour être vrai, il faut l’éviter.

11. La fausse pétition

Vous êtes à un spectacle populaire et une femme ou un enfant (qui fait souvent semblant d’être sourd ou étudiant) va essayer de vous faire signer une pétition. Vous ne savez pas ce qu’ils disent et, pour mettre fin à cette maladresse, vous signez la pétition en espérant qu’ils s’en iront. Mais le pétitionnaire demande ensuite un don en espèces. Au mieux, toute personne qui tombe dans le piège de cette arnaque a perdu de l’argent, au pire, elle est victime d’un vol à la tire alors qu’elle se bat avec le pétitionnaire.

Un autre membre de ma tournée est tombé dans l’embuche (même après que je l’ai prévenu spécifiquement à ce sujet), mais je l’ai sauvé à temps. Pour éviter cette arnaque, ignorez simplement les gens qui viennent vous voir pour signer une pétition, surtout lorsqu’ils sont en groupe et qu’ils essaient de vous entourer. Continuez à marcher.

12. Le trafic de drogue a mal tourné

Cette arnaque est courante dans de nombreux pays en voie de développement. Vous êtes dans une région touristique populaire (habituellement un lieu de fête) et quelqu’un vous offre de la drogue. Vous dites oui et en un rien de temps, un (vrai) flic arrive sur les lieux ! Ils vous proposent de vous arrêter ou vous pouvez payer l’amende sur place (c.-à-d. un pot-de-vin). Pris en flagrant délit, vous paierez probablement le pot-de-vin plutôt que d’aller en prison.

En termes simples, n’achetez pas de drogue dans d’autres pays !

13. Le mauvais change

Cela arrive souvent dans les pays où les billets de banque se ressemblent. Les gens ont tendance à regarder d’abord les couleurs, donc quand vous obtenez une pile de billets de la même couleur, vous pensez que vous avez eu la bonne monnaie. Mais, dans certains cas, ils vous donneront les mauvais billets en espérant que vous ne le remarquerez qu’une fois dehors pour les utiliser.

Pour éviter de vous faire prendre, comptez soigneusement votre monnaie à chaque fois.

14. Le switcheroo

Cela se produit partout dans le monde et surtout avec des chemises, des tapis, des moquettes, des tapis et des antiquités. Vous êtes dans un magasin et vous voyez un article de designer à un prix d’aubaine. Peut-être qu’ils l’ont eu en gros ? Après quelques marchandages, le propriétaire accepte de vous le vendre. Mais une fois que vous détournez votre attention, il vous donne une imitation.

Pour éviter cette escroquerie, rappelez-vous d’abord qu’aucun designer ne va brader ses créations. Rappelez-vous, si cela semble trop beau pour être vrai, ce n’est pas vrai. Deuxièmement, assurez-vous de toujours regarder ce que le vendeur vous donne réellement pour être sûr que c’est exactement l’article que vous vouliez.

En bref
Pour éviter de vous faire arnaquer lorsque vous voyagez, méfiez-vous des gens qui vous offrent quelque chose dans un cadre touristique. Pensez-y de la façon suivante : dans votre vie de tous les jours à la maison, seriez-vous prêt à le faire ? Si la réponse est non, il y a 99 % de chances que vous faites face à une arnaque.

Sur la route, un peu de bon sens vous fera faire beaucoup de chemin.