Comment établir un budget en 5 étapes simples

En règle générale, on nous apprend à éviter de dépenser plus que ce que nous gagnons. Plus facile à dire qu’à faire, surtout si vous n’avez pas de plan concret en place. C’est là qu’un budget entre en jeu. Mais la création d’un budget que vous respecterez peut s’avérer difficile. Voici donc ce qu’il faut faire pour soulager les maux de tête et les frustrations.

Avant de commencer

Pour établir un budget qui fonctionne, vous devrez adopter la bonne mentalité afin de ne pas être vaincu avant de commencer. Cela signifie qu’il faut créer un plan réaliste et s’engager à le mener à terme, même pendant les semaines et les mois difficiles.

Si vous avez plus de factures que vous avez d’argent, il est tout à fait compréhensible que vous ayez du mal à établir un budget. Dans ce cas, vous devrez trouver des moyens de compléter votre revenu et peut-être commencer à chercher des opportunités plus lucratives.

De plus, n’oubliez pas que l’objectif est de réduire les dépenses frivoles pour que vous puissiez faire fructifier votre argent et atteindre vos objectifs financiers.

Qu’est-ce qu’un budget exactement ?

La définition classique d’un budget se traduit par « un plan de coordination des ressources et des dépenses ». Cette définition ne sert pas à grand-chose dans la pratique, à part vous faire comprendre la nécessité de savoir comment gérer vos revenus et vos dépenses, d’où le mot « coordination ».

Mais qu’est-ce que cela signifie vraiment ? Eh bien, quand vous budgétez votre argent, vous vous attendez à un résultat bénéfique. Pour certains, il pourrait s’agir d’une survie jusqu’à l’arrivée du prochain salaire ou du prochain chèque, tandis que d’autres visent à rembourser leurs dettes, à épargner pour leurs études ou à acheter une maison.

Le fait est qu’un budget ou un plan de dépenses devrait en fin de compte vous mettre sur la bonne voie pour atteindre vos objectifs financiers. Et cela ne veut pas dire qu’il faut faire des économies ou qu’il faut se priver de quoi que ce soit.

Mais pour qu’il fonctionne, votre budget doit être réaliste et vous devez vous engager à le respecter.

Étape 1 – Recueillir de l’information financière

Maintenant que vous avez adopté la bonne mentalité au sujet des budgets ou des plans de dépenses et que vous avez compris leur véritable objectif, il est temps de bâtir votre propre budget. Mais avant de télécharger un logiciel de fantaisie ou de commencer à remplir une feuille de calcul Excel super complexe, vous devez d’abord monter une liste détaillée de vos revenus et de vos dépenses éventuelles.

Étape 2 – Choisir une méthode de budgétisation

Essentiellement, vous devez savoir comment vous allez budgétiser votre argent pour atteindre vos objectifs financiers les plus urgents. (Non, il ne s’agit pas d’une approche universelle et vos besoins pourraient changer avec le temps).

De nombreux experts financiers recommandent la méthode 70/20/10 ou 50/30/20, mais tout dépend de ce que vous essayez d’accomplir. La méthode 70/20/10 suggère d’affecter 70 % de vos revenus aux dépenses, 20 % à l’épargne et les 10 % restants aux dettes.

Dans le cadre de la méthode 50/30/20, 50 % va aux dépenses, 30 % aux besoins et 20 % à une combinaison de dettes et d’économies.

Par exemple, la méthode 70/20/10 peut convenir à une personne qui est en mesure de faire des épargnes et qui a une dette minimale. Par contre, une personne ayant un revenu disponible régulier, mais qui a beaucoup de dettes pourrait probablement bénéficier davantage de la méthode 50/30/20.

Étape 3 – Établir votre budget

Passer aux calculs

Additionnez maintenant toutes vos dépenses et vos revenus pour voir où vous en êtes. Comme nous l’avons mentionné précédemment, si vos dépenses dépassent largement votre revenu, la première étape consiste à ramener ce total à un montant raisonnable.

Une fois le problème résolu, vous êtes prêt à créer votre budget.

Répartir les dépenses

Selon la méthode de budgétisation que vous avez choisie à l’étape 2, vous devrez répartir les sorties de fonds ou les dépenses en conséquence. Dans la plupart des cas, vous aurez à prendre en compte les différents points ci-après.

  • Les dépenses ou vos besoins.
    Il s’agit notamment du logement, de la nourriture, du transport, des vêtements, de l’assurance, des soins aux enfants, des soins aux animaux domestiques et d’autres dépenses liées au ménage.
  • Les dettes ou vos créances mensuelles.
    Il s’agit notamment de prêts personnels, de prêts étudiants, de prêts automobiles et de paiements par carte de crédit. Plus vous pouvez payer chaque mois, mieux c’est. Privilégiez d’abord la dette la plus coûteuse pour économiser sur les intérêts.
  • Les économies, y compris votre fonds d’urgence et votre pécule.
    Vous aurez besoin de trois à six mois de dépenses pour votre fonds d’urgence pour éviter de vous endetter davantage en cas d’urgence financière. Il est également important de contribuer à votre pécule pour assurer votre avenir et n’oubliez pas de profiter de la contrepartie chez votre employeur (le cas échéant).
  • Automatisez vos cotisations de retraite.
    Ceci est utile pour vous assurer de respecter le régime et d’atteindre vos objectifs de retraite en temps opportun. Vous devez en outre prévoir suffisamment de temps pour laisser votre argent porter ses intérêts. Il est ainsi préférable de verser les cotisations de retraite le plus tôt possible.
  • Vos besoins et vos désirs.
    En effet, trop se priver n’a vraiment aucun sens. C’est votre argent et vous méritez d’en profiter.

En outre, vous aurez également besoin d’une caisse qui servira à couvrir les petits excédents ou les dépenses imprévues qui pourraient survenir. Par exemple, si votre facture de services publics dépasse de 25 € ce que vous aviez prévu ou si votre enfant doit payer des frais d’excursion de 15 €, vous n’aurez pas à puiser dans votre compte d’épargne pour couvrir ces dépenses.

Étape 4 – Exécuter votre plan

Si œuvrer à la vieille école ne vous dérange pas, un stylo et un cahier ou du papier feront l’affaire. Vous pouvez également déposer vos chiffres dans une feuille de calcul et travailler votre budget à partir de là.

Mais si vous êtes toujours en déplacement et que vous préférez gérer votre argent du bout des doigts, un outil ou une application de budgétisation en ligne pourrait être plus approprié. Vous aurez aurez le choix parmi de nombreuses applications faciles d’utilisation en faisant quelques recherches sur Internet.

Étape 5 – Récompensez-vous

Vous avez travaillé assidûment tout le mois pour suivre votre budget. Alors pourquoi ne pas vous récompenser ? Il ne s’agit pas de gaspiller une liasse de billets au centre commercial ou de faire du mini-shopping ou autre chose du genre. Vous serez ainsi en mesure de percevoir un petit pourcentage dans votre budget pour vous faire plaisir chaque mois.

Conseils supplémentaires

Ordonnancement en ligne ou paiement de facture en ligne

En planifiant vos paiements à l’avance en ligne ou par les systèmes de paiement de factures de votre institution financière, vous réduisez les risques de faire sauter votre budget. Pourquoi donc ? Malgré le fait que les fonds resteront dans votre compte jusqu’à la date à laquelle ils doivent être retirés, vous saurez que l’argent est inaccessible pour les dépenses occasionnelles.

Épargnes automatisées

Au lieu de vous démener pour économiser de l’argent chaque mois, faites-en une priorité en automatisant vos épargnes. En faisant virer les fonds dans un compte distinct au moment du versement de votre dépôt direct, vous n’avez pas à vous soucier d’effectuer un virement supplémentaire. De plus, il ne sera pas aussi tentant de dépenser de l’argent qui se trouve dans un compte d’épargne dont vous n’effectuez pas de transactions régulières.

Si vous êtes travailleur autonome, vous devrez être un peu plus discipliné. En supposant que vous ne vous versez pas de salaire, donnez la priorité au transfert de fonds dans votre compte d’épargne chaque fois que des fonds y sont versés. Vous vous assurerez ainsi d’atteindre vos objectifs d’épargnes mensuels.

Système d’enveloppes

Vous n’êtes pas un grand amateur de cartes bancaires et vous préférez utiliser de l’argent liquide pour vos dépenses quotidiennes ? Le système d’enveloppes peut vous convenir parfaitement. En bref, vous transférez le montant de votre budget d’épargne au compte approprié, puis payez vos factures et placez ce qui reste dans des enveloppes étiquetées en fonction de leur future utilisation. Les fonds peuvent être transférés d’une enveloppe à l’autre, mais une fois qu’ils sont vides, vos dépenses s’arrêtent jusqu’au prochain cycle budgétaire.

Le système d’enveloppes peut s’avérer très avantageux si vous retirez fréquemment des fonds de votre compte pour effectuer des achats courants. De plus, il n’est plus nécessaire de faire le suivi de chaque sou de votre revenu disponible dépensé selon vos besoins, car il est beaucoup plus facile de savoir où vous en êtes avec de l’argent comptant, notamment en comparaison des suivis des soldes de comptes qui ne reflètent peut-être pas ce que vous avez réellement dépensé.

Si l’idée d’avoir autant d’argent en main ne vous convient pas, essayez d’ouvrir un compte uniquement pour votre revenu disponible. Demandez une carte de débit et établissez des alertes de compte pour éviter les dépenses excessives.

Et si vous êtes vraiment discipliné, vous pourriez utiliser une carte de crédit de récompenses pour gagner quelque chose en échange de vos dépenses. Veillez seulement à la rembourser chaque mois pour éviter les intérêts. La façon la plus simple de faire fonctionner cette méthode est de fixer des limites de dépenses.

En résumé

Établir un budget pour atteindre vos objectifs financiers ne devrait pas forcément être un devoir affligeant. En suivant ces étapes, vous serez sur la bonne voie pour maîtriser votre argent. Et n’oubliez pas d’ajuster vos chiffres en fonction de l’évolution de vos objectifs ou de vos besoins.