Beaucoup de femmes connaissent des saignements pendant la grossesse. Il est vrai que bien souvent ces pertes peuvent être anodines mais il est important de rester vigilante. Car ces petits saignements peuvent parfois cacher des problèmes bien plus graves.

Saignements pendant la grossesse : faut-il s’inquiéter ?

Vous avez remarqué des pertes vaginales marron dans vos sous-vêtements alors que vous êtes enceinte ? Que vous soyez en début de grossesse ou à un stade plus avancé, les saignements peuvent faire peur. Mais sachez que ce phénomène est assez fréquent et qu’il touche une femme sur quatre.

Il faut savoir que ces pertes marron ne sont pas automatiquement liées à une fausse-couche. En effet, il existe un grand nombre de causes qui peuvent provoquer les saignements. Certaines sont totalement anodines mais d’autres peuvent être plus graves. Et parfois, une prise en charge médicale peut être nécessaire.

Dans la suite de cet article, nous allons voir la différence entre les saignements anodins et les saignements plus inquiétants. Quoi qu’il en soit, pendant votre grossesse, face au doute, nous vous conseillons de consulter votre gynécologue.

Saignements pendant la grossesse : des signes à interpréter

Les pertes marron sont un écoulement de sang oxydé ou de sang vieilli. Il peut arriver que ce genre de saignements survienne pendant la grossesse et cela sans qu’il n’y est de complications. Mais il est toujours conseillé de consulter une sage-femme ou un gynécologue surtout en cas de douleurs dans l’utérus. Car parfois, ces pertes foncées peuvent indiquer que l’œuf est mal implanté ou alors que le placenta s’est décollé.

Saignements pendant la grossesse : les symptômes anodins

En général, ces petites hémorragie n’ont pas d’incidence sur la suite de votre grossesse. Et il est possible de relever 4 causes différentes. En effet, cela peut provenir de la nidation car l’implantation de l’œuf peut provoquer des saignements mais ils restent légers.

Ensuite, cela peut provenir aussi d’un col de l’utérus fragilisé par un toucher vaginal ou même par un rapport sexuel. Mais encore une fois, les pertes ne seront pas abondantes. Elles surviennent suite à une petite lésion de la muqueuse externe du vagin qui se fragilise pendant la grossesse.

Pour finir, un décollement placentaire mineur peut aussi provoquer des pertes marron car un petit hématome s’est formé entre la paroi de l’utérus et l’œuf. Et souvent, ces saignements s’arrêtent sans problème lorsque l’hématome se résorbe.